Helveticus: Nicolas de Flüe (7/26)

Un rêve le pousse à devenir ermite pour le restant de ces jours. En 1467, Nicolas de Flüe a tout laissé derrière lui pour prier seul. Les gens le considéraient comme un sage et lui demandaient souvent son avis. Sa sagesse, son sens de la justice et sa neutralité ont marqué les valeurs suisses.

Unterrichtsmaterial